Éditions D'Orbestier

La lettre d'information

Stéphane Pajot reçoit le prix de l’Académie de Bretagne et des Pays de La Loire pour son livre « Les Nantais »

Stéphane Pajot vient de recevoir le prix de Loire-Atlantique de l’Académie de Bretagne pour son livre « Les Nantais ». Par cette distinction, les académiciens ont voulu distinguer l’œuvre d’un auteur généreux, riche d’une quinzaine de livres aux éditions D’Orbestier, dont huit sur Nantes et la Loire-Atlantique.


Stéphane Pajot avec son éditeur, Xavier Armange, lors de la remise du prix (Photo Yves Aumont).

Dans la grande salle des délibérations du Conseil Général de Loire-Atlantique, qui soutient l’Académie de Bretagne et la recevait pour cette cérémonie, M. Jean-Yves Paumier, son chancelier, a souligné l’intérêt documentaire et iconographique de cette série d’ouvrages d’un journaliste, ni historien, ni simple vulgarisateur, mais passeur d’une mémoire collective. 

M. Philippe Hervouet, a présenté avec talent le livre « Les Nantais » qui s’inscrit dans une collection de beaux ouvrages des Éditions D’Orbestier, en soulignant que l’Académie avait aussi souhaité rendre un hommage à son créateur et éditeur, Xavier Armange. Il précisait que la qualité du travail accompli depuis des années par cette maison d’édition vendéenne et nantaise, la richesse de l’iconographie et le soin des mises en page, n’avait pas échappé aux académiciens.

Stéphane Pajot, dans ses remerciements, à brièvement rappelé ses objectifs et mentionné qu’il venait d’être papa d’un petit Valentin à qui, un jour, ces livres transmettraient une connaissance de ses racines.

L’éditeur, Xavier Armange, a précisé qu’il avait trois bonnes raisons de se réjouir de ce prix. La première lui paraissait une évidence : depuis près de 10 ans et un long travail de recherche, Stéphane Pajot méritait bien cette distinction. La deuxième était son amour d’une ville où il était né, chargée de souvenirs. Il souhaitait que le travail conséquent de publications des Éditions D’Orbestier sur la Nantes et le département soit un moyen de perpétuer une mémoire transgénérationnelle. Enfin il avouait qu’en mai 1968, il était là, dans la rue, parmi les étudiants qui regardaient brûler les bâtiments de la nouvelle préfecture avant d’échapper à la charge des CRS. D’où son émotion de se retrouver dans ces mêmes lieux, exactement quarante ans plus tard, afin de célébrer, devant une docte assemblée, la consécration d’un livre sur la mémoire nantaise.

Lao Tseu n’a-t-il pas dit : « L’usure du temps fait du carré un rond  » ?

LE LIVRE « LES NANTAIS », des hommes, des événements, une mémoire

LIRE DES EXTRAITS

Bonnes pages : Les Nantais

OÙ TROUVER CE LIVRE ?

Chez les libraires de France, Québec, Belgique, Suisse, à défaut :

Chez le diffuseur : Littéral-Pollen  Tél. 02 51 98 33 34 (Dilicom)

Au comptoir de vente de Paris : Soleils diffusion  Tél. 01 45 48 84 62 (Dilicom)

Chez le diffuseur/distributeur du Québec : 945, avenue Beaumont, Montréal (Québec) H3N 1W3 

Tél.: (514) 273-6141  Téléc.: (514) 273-7021   1 800 361-1043

A défaut chez l’éditeur : Éditions D’Orbestier  Tél. 02 51 21 51 38  – Fax 02 51 21 14 10 

Un commentaire sur “Stéphane Pajot reçoit le prix de l’Académie de Bretagne et des Pays de La Loire pour son livre « Les Nantais »

  1. Guérin Graham
    27 mai 2008

    Bravo à l’auteur et à l’éditeur pour ce prix ! Faudrait maintenant que l’éditeur crée une rubrique « distinctions » ou « prix reçus » sur son site Web afin de témoigner de la qualité de ses choix éditoriaux…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :