Éditions D'Orbestier

La lettre d'information

Le Château d’Olonne

Mise en page 1

Le Château d’Olonne
Editions d’Orbestier
Yanice Michaud
Beau livre
24×28 cm
Relié, couverture rigide
100p
25€
ISBN : 9782842381516
En vente dans toutes les librairies ou sur notre site.

.

.

.

.

.

.
Le Château d’Olonne d’hier et d’aujourd’hui, rencontre du passé et de l’avenir sur fond d’océan. Situé sur la côte atlantique vendéenne, le Château-d’Olonne est une ville aux paysages majestueux de côtes rocheuses contre lesquelles viennent s’éclater les vagues toniques. Historiquement ancré dans le terroir du Bas-Poitou, entre les deux principautés dont il dé- pendait, Olonne au nord et Talmont à l’est, le Château-d’Olonne est aussi un lieu chargé d’Histoire à l’identité forte, notamment marquée par l’influence des moines de l’abbaye de Saint-Jean-d’Orbestier qui s’installèrent face à l’océan dès le XIIe siècle.

Aujourd’hui, le Château-d’Olonne, riche d’une forte croissance économique et démographique, associe son avenir à celui des villes voisines, Olonne-sur-Mer et les Sables-d’Olonne, pour un développement toujours plus important. Depuis longtemps, la ville attire également des vacanciers, venus d’un peu partout retrouver la quiétude de cet endroit chaleureux.
Voyagez dans le Château-d’Olonne à travers de magnifiques photographies origi- nales des lieux emblématiques de cette ville historique et de ses somptueux paysages océanique, servies par un texte richement documenté.

Ce livre collecte et fixe la mémoire de la Ville, depuis la première occupation humaine, 2 000 ans avant Jésus-Christ, jusqu’à ce début de XXIe siècle. La grande Histoire et la petite s’y côtoient. L’ouvrage décrit parallèlement le patrimoine transmis par cette Histoire : l’église Saint- Hilaire, l’abbaye Saint-Jean-d’Orbestier, une poignée de belles demeures…
De longue tradition agricole, Le Château d’Olonne est aussi une ville maritime avec une façade océanique très attractive pour la promenade et le tourisme.

Yanice Michaud, originaire de l’Île-d’Yeu, elle est licenciée d’histoire, en charge du service « Archives et patrimoine » de la mairie du Château-d’Olonne et membre de l’Association d’histoire locale d’Olona.

Ce livre s’adresse aussi bien aux Castelolonnais qui voudraient encore mieux connaî- tre leur ville qu’aux visiteurs curieux, amoureux des voyages dans l’espace et dans le temps.
Réédition augmentée et mise à jour. Nombreuses photographies en couleurs d’une ville appréciée des vacanciers. Une mine d’informations historiques accessibles à tous publics.

Montage Olonne DEFINITIF 3,3 Montage Olonne DEFINITIF 3,3

Montage Olonne DEFINITIF 3,3

Montage Olonne DEFINITIF 3,3

Montage Olonne DEFINITIF 3,3

Montage Olonne DEFINITIF 3,3

Montage Olonne DEFINITIF 3,3

Montage Olonne DEFINITIF 3,3

Montage Olonne DEFINITIF 3,3

Un commentaire sur “Le Château d’Olonne

  1. PAYEN
    9 mars 2015

    Bonjour,

    Mes recherches généalogiques m’ont guidée jusqu’à ce beau livre que je vais m’empresser d’acquérir pour dans un premier temps le découvrir mais pour offrir à ma Maman et ma Tante, dont les parents ont migré du Chateau d’Olonne vers la Roche sur Yon dès leur petite enfance, mais qui retournaient chez une tante, près du Casino, à la Rudelière me confient-elles.
    Elles voudraient retrouver deux cousines « perdues de vue » pendant la seconde guerre mondiale. Mes recherches avancent avec l’aide inestimable d’habitants de cette jolie commune, que je vais sans doute encore solliciter !
    J’espère faire bientôt plaisir en offrant à ces proches ce précieux ouvrage et par dessus-tout, un rendez-vous avec leurs deux cousines si par bonheur encore de notre Monde (je ferai des prières à Saint-Hilaire et Saint-Jean d’Orbestier !).
    A ma retraite, j’aurais aimé déménager et retrouver ces racines. Mais, de Saint-Nazaire, le destin, pas anodin je pense, m’a guidée vers Mesquer, lieu de marais et de dunes, dont l’histoire pourrait presque être semblable à celle des Castelolonnais, mais sans le casino et moins touristique, quoique foisonnant de maisons secondaires où beaucoup de Nantais venaient se reposer.
    Je ne peux citer de noms ici bien entendu mais je lance une « bouteille à la mer » virtuelle (ah, quel bel outil qu’Internet tout de même) qui pourrait générer une aide providentielle pour « aller à la pêche » de ces deux cousines dont je viens à peine de retrouver trace sous leur nom marital. ouf ! une étage franchie. J’espère toucher le but très vite car elles sont nées toutes les quatre entre 1923 et 1930 (je ne les ai pas retrouvées dans la rubrique « dansnoscoeurs.com », ce qui me donne espoir.
    MERCI à Madame Yanice MICHAUD que moi et ma famille liront avec un grand intérêt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 23 mai 2013 par dans Beaux livres, Les dernières parutions, et est taguée , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :